Saint Nicolas contre Père Noël

Publié le par Sieglind

Bonjour,

On reprend où on en était, c'est à dire à l'origine du changement de Saint Nicolas au Père Noël qu'on connait tous. Lundi, vu la longueur de l'article, vous aurez quartier libre (et il faut que je réfléchisse quand même à un nouvel opéra à raconter n'est-ce pas? Donc, prenez votre temps, arrêtez vous quand vous voulez, vous pourrez y retourner plus tard (je dis ça pour Kikojo s'pas? hé, hé)


Donc, en ce qui concerne le Père Noël, je passe évidemment sur les fêtes solsticiales de décembre (d'autre les évoqueront aussi, je présume), mais ça a quand même mis du temps à disparaître, ça, je confirme. C'est le fait d'avoir un brassage de populations (dû aux croisades) qui répandra l'histoire de Nicolas dans nos régions au XIème siècle (via l'axe du Rhin et la Normandie) Avant, sur un axe Pays-bas-Suisse, le changement de saison était personnifié par un personnage bizarre Hellequin (un meneur de démons pour résumer) et ça plaisait assez aux autorités religieuses de remplacer ce satanique par un bon grand saint auréolé et ayant fait ses preuves.Par contre Hellequin est resté le compagnon de Nicolas, puisque certains disent que le père fouettard, ça serait sa représentation modernisée.
Durant tout le Moyen-Age, St Nicolas sera le patron des fêtes de Noël, et il faudra pas mal de siècles pour que le Père Noël et St Nicolas soient différenciés  dans le calendrier.
Mais, dans le Sud de l'Europe où Hellequin n'existait pas, St Nicolas resta longtemps simplement le patron des pêcheurs (en Sicile ou en Grèce).


L'origine du Père Noël

Ce qui a mis fin au culte de Saint Nicolas en temps que représentant des fêtes de fin d'année, c'est la réforme protestante du XVIème siècle. On a voulu aussi mettre en avant la naissance du petit Jésus et non la fête des cadeaux aux enfants méritants donc, séparation des deux fêtes sur le calendrier. Les Hollandais gardèrent quand même leur Sinter Klass (St Nicolas en Hollandais) et sa distribution de jouets. Une fois une de leur colonnie installée aux Etats-Unis au XVIIème siècle, Sinter Klass muta en Santa Claus et se fit une nouvelle garde-robe (l'ancienne commençait un peu à dater, il faut dire). Par contre, le Santa Claus new-look, garda quand même certains détails de l'autre: la barbe blanche, le manteau rouge, par exemple. Mais comme l'âne de Saint Nicolas était un peu trop cabochard et surtout un peu flaibard, on fila à Claus un traîneau tiré par des rennes à la place (rapidité, rentabilité, c'est bien américain ça tiens).Par contre, on gomma sciemment le côté trop religieusement impliqué, pour que tout le monde y trouve son bonheur même des non catholiques.

En 1809, l'écrivain Washington Irving raconta les déplacements par voies aériennes de Saint-Nicolas pour la distribution de cadeaux.

Clement Clarke MOORE, pasteur de son état,  écrivit en 1821 un conte de Noël pour ses enfants intitulé « The night before Christmas » (La nuit d'avant Noël ) et là, on voit pour la première fois le père Noël dans son traïneau tiré par des rennes. Il remit l'histoire au goût du jour en écrivant "A Visit From St Nicholas" qui parut dans "Sentinel" le 23 décembre 1823. Il y cause lutins distribuant des cadeaux par la cheminée et se déplaçant dans une carriole tirée par 8 rennes (Blitzen, Dasher, Dancer, Cornet, Cupid, Donder, Prancer et Vixen). En 1939, on y rajouta Rodolf, le renne au pif rouge, chargé d'éclairer le chemin.
La, ça fait "sping!" ça me rappelle le nombre des walkyries, chargées de récompenser les héros morts en les menants au Walhala, le paradis teuton (9) et Wotan (un barbu grisonnant et imposant) mais c'est juste moi que ça concerne le délir... quoique...

En 1863 « Harper's Illustrated weekly », un canard New-Yorkais, présenta un Santa Claus ventru et hilare en costume garni de fourrure blanche agrémenté d' un large ceinturon de cuir, dessiné par Thomas NAST. Ce dessinateur réitéra son bonhomme de Noël pendant près de 30 ans dans le journal, à chaque fête de fin d'année. En 1885, il a eu l'idée de dessiner le parcours de Santa Claus du pôle Nord aux Etats-Unis. (on lui avait enfin trouvé un domicile)

Un an plus tard, un écrivain, Georges P. WEBSTER raconta que la manufacture de jouet, ainsi que sa baraque étaient planquées dans la glace et la neige du Pôle Nord. (confirmant ainsi les dessins de Nast)





Son vrai changement 1931 et... Coca Cola !

Cette société a eu l'idée du siècle, et même plus, le jour où elle a demandé à Haddon Sundblom de dessiner un père Noël en train de boire son produit en plein hiver, histoire de reprendre des forces pendant sa distribution de joujous. (la renommée du barbu de Noël commençait à se faire sacrément là-bas). Superbe coup de pub, parce que du coup, les gamins demandaient à en boire même l'hiver de cette boisson rafraîchissante!
Sundblom, l'habilla des couleurs... de la bouteille de coca cola: rouge et blanc.Et ça y est! Le Père Noël était vraiment lancé sur le marché!
Les catholiques ont bien tenté de protester quant à l'importance grandissante qu'avait le bonhomme par rapport à la naissance de l'enfant Jésus (certains manifestants allèrent jusqu'à ficher le feu à une effigie du Père Noël) mais ça ou se soulager dans un stradivarius, c'était la même chose, le "mal" était fait et les gens ne voulurent plus lâcher leur bonhomme bedonnant aux joues cramoisies.

Je vous renvoie donc sur l'article d'hier d'Alexandre-Gabriel http://alexandre.over-blog.com/article-1360902.html dans lequel il met des images un peu plus nombreuses de ce bon vieux père Coca.

Pour conclure, je vous donner le nom du Père Noël, dans quelques pays:


Allemagne - Christkind or Saint Nicholas

Angleterre - Father Christmas

Autriche - Christkind

Belgique - Saint Nicholas, Christkind and Black Pete

Brésil - Papa Noel

Danemark - Julinisse

Espagne - Three Kings

Estonie - Jouluvana

Finlande - Joulupukki

France - Père Noël ou Petit Papa Noël

Hollande - Sinter Klaas

Italie - Babbo Natale

Japon - Santa Kurohsu

Mexico - Three Kings

Norvège - Jule Nisse

Pologne - Swiety Mikola

Russie - Ded Moroz

Suède - Fader Frost ou Jultomte

Ukraine - Did Moroz

Yougoslavie - Deda Mraz


Bonne journée et portez-vous bien!

la dragonne

PS: Concluons avec d'autres images moins... traditionnelles du père Noël (demain, promis, vous aurez des mères Noël)






Commenter cet article

Naemia 13/12/2005 20:36

oooh quand j'étais toute chtite j'avais une peur bleue du père fouettard :s
mince je rêve ou sur une des images ya un traineau tiré par un mamouth ? mdr j'ai du loupé quelque chose
(re-)bises la dragonne

Sieglind 14/12/2005 08:03

T'as rien loupé, c'est juste que les rennes c'était trop... classique! hé, hé! Bises Naemia

cleomede 11/12/2005 20:29

Ah bin oui j'avais pas pensé aux rois mages, pffffff quelle imbécile je suis

Sieglind 11/12/2005 21:57

C'est la fatigue lol. Il m'arrive bien de voire des huites sur un titre comme "le cri des animaux" (je ne sais pas si tu t'en rappelles...lol) Bises cleo

clicclac 11/12/2005 01:35

En flandre le st père se dit SINT NIKLAUS et le père fouettard SWARTE PIET
bISES

Sieglind 11/12/2005 14:02

Commentaire n° 16 posté par: sugi(site web) le 10/12/2005 - 20:46:08
J'espère que ta soirée a été reposante (et sans bidouillage, pour une fois lol) bises ma fourmi



Commentaire n° 17 posté par: isis(site web) le 10/12/2005 - 21:55:39
C'est mon credo ça! Toujours apprendre, et tous les jours! Bises Isis



Commentaire n° 18 posté par: Lyssy(site web) le 10/12/2005 - 22:28:02
Pour la befana c'est vrai qu'on ne connaît pas trop l'histoire (faudrait creuser) Bises et bon dimanche Lyssy



Commentaire n° 19 posté par: zordar(site web) le 10/12/2005 - 23:05:44
C'est p'tet le Dagobert du coin... t'as essayé de chercher? lol Bises Zordar


Commentaire n° 20 posté par: Alexandre-Gabriel(site web) le 11/12/2005 - 00:52:50
Faut dire, qu'il vaut mieux remettre certaines choses dans les mémoires, elles se perdent tellement vite! De rien Alexandre, c'était quand même toi, qui en avait parlé le premier non? Bises et bon dimanche



Commentaire n° 21 posté par: clicclac(site web) le 11/12/2005 - 01:35:25
Swarte Piet "Pierre le noir" rapport à la couleur de sa peau. Bises clicclac et à plus

Alexandre-Gabriel 11/12/2005 00:52

Eh bien ! Qulle richesse d'informations, tu m'as appris beaucoup de choses et j'ai l'impression que chaque année on en sait un peu plus sur l'origine de ces fêtes magiques. Merci pour le petit clin d'oeil, ça m'a fait plaisir. Gros bisou et bon dimance.

zordar 10/12/2005 23:05

Sur Aquilonia on l'appelle le Pére Calbard mais je ne sais pas pourquoi.