Honorius, conclusion?

Publié le par Sieglind

Bonjour!

Chose promise... voici la fin des aventures honorusiennes. Pour vos commentaires... cette fois, c'est chez lui, hein?.. vous avec peut-être des théories...ça pourrait l'intéresser.

Bonne journée
La dragonne


" Les cris… et aussi des bruits étranges, sourds… et soudain là dans le champ, d’où venait le puissant rayon de lumière, des formes, des halots orangés qui se baladent… On se regarde avec mon copain… « On va voir… je dis »… « Tu crois que c’est prudent »… « Je veux savoir » « Ok on y va… » (oui je sais… je me donne le beau rôle de l’aventurier intrépide !)

Nous prenons chacun notre plus gros couteau (ben oui quoi) et nous commençons notre progression, lentement, car la nuit est profonde, le terrain plat mais accidenté, l’herbe haute… Et vous allez pas me croire mais arrivé à un certain endroit, tout s’arrête, les bruits, les cris, les lueurs… On se regarde… et on n’ose plus avancer (je vous l’ai dit… Courageux mais pas téméraires !)  Nous décidons de rebrousser chemin… Arrivé vers la tente… tout recommence… On a fait plusieurs fois une tentative pour s’approcher, et à chaque fois tout s’arrêtait.. Nous avons finit par croire que l’on nous voyait arriver et que l’on nous attendait au tournant  ! Nous  n’avons pas insisté… Je précise que je connaissais parfaitement le terrain, et que rien dans notre progression par rapport à notre position, pouvait nous cacher la vue… Cela à durer une partie de la nuit ce cirque, fatigué, on a finit par se recoucher…

A l’aube, enfin juste avant l’aube (je vous rappelle qu’on braconnait) nous nous sommes levés, la première chose que l’on a fait, c’est bien sur de regarder dans la direction des mystérieux phénomènes de la nuit… La lune s’était levée et éclairait le paysage d’une lueur blafarde, un petit brouillard commençait à monter de l’herbe humide… et là on voit une grande forme bleutée… On pense à une grosse tente, oui une grosse tente… Mais avant d’aller voir (nos gaules à la main… comme d’innocents et jeunes pêcheurs… Hi hi) nous avons fait disparaître nos cordeaux (on ne sait jamais… un garde pêche !) et mis dans la bourriche (ou était nos deux belles anguilles de la nuit, preuve qu’on n’avait pas rêvé) quelques belles prises… Entre temps le brouillard s’est levé, on ne voit plus la forme bleutée… Alors nous faisons ce que l’on avait décidé… On va voir, plus rassuré par le jour naissant… et nous avons vu… Rien.

Nous sommes retournés voir lorsque le soleil brillait et que la brume s’était enfin levée, rien… nos traces… juste nos traces… et on a tourné un moment à la recherche d’indices… rien … Une tente démontée entre temps aurait laissé une trace bien visible dans l’herbe… Rien… Ce n’était pas une tente… ! Incompréhensible… Bien sur nous avons parlé de notre histoire aux autorités, et on nous a rigolé au nez… comme d’habitude. Depuis j’ai beaucoup étudié ce phénomène OVNI (je n’ai pas parlé jusqu’ici d’extraterrestres !) J’ai retrouvé dans les nombreux témoignages des choses communes à notre aventure… Mais ce qui m’a le plus surpris c’est l’absence de traces… Et toutes les explications rationnelles que j’ai pu envisager par la suite, sont tombées une à une à l’eau.

Alors, cette nuit là, avons nous vu un véritable objet volant et ses occupants… Franchement, oui je le pense… Et le plus extraordinaire (là vous n’allez pas me croire, et pourtant c’est vrai) c’est que quelques années plus tard j’ai vécu une autre aventure du même genre, et là franchement Spielberg… il a dû me copier… Car là ce fut une véritable rencontre du 3 em type… Encore plus étrange, encore plus angoissante, et cela a changé beaucoup de choses pour moi dans ma perception du Monde. Nous ne sommes pas seuls dans l’Univers… On nous cache des choses (non je vous refais pas le coup des Envahisseurs ou de X Files !) J’en suis maintenant convaincu, l’histoire depuis l’aube de l’humanité fourmille de traces, de documents… de faits que l’on cache, que l’on falsifie, que l’on nie, tout cela au nom de la pensée unique, de certains historiens ou archéologues imbus de leur personne, de la religion… et que surtout… surtout… il ne faut pas déranger l’ordre établi !

Je vous conterai peut être cela un jour ici même, plus tard, car j’ai aussi un site à nourrir. De plus elle est trop contente la Dragonne d’employer des « nègres » car pendant ce temps là elle glande (hi hi) et le pire c’est qu’elle aime cela… moi aussi !"

Et comment que j'aime ça! Pas vous?
Bien des mystères hein? Il faut dire que malgré tous le moyens à notre portée, je doute qu'on accède à toutes les informations... et cela dans tous les domaines...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article