On s'ingénie à me couper le sifflet, un comble !

Publié le

Bonjour à tous !



Bon, j'vais pas tourner autour du pot de chambre cent sept piges... je glisse pas spécialement comme une flatulance sur la "toile" (cirée) en ce moment.

La cause en est (encore ?!) une connexion des plus caractérielle avec propension à la rébellion Haliforme* crispante pour quelqu'un de moins zen que votre servante. Vi, j'suis zen, je n'ai "que" manqué de faire sauter quelques dents de mon clavier, mais étant donné que je maîtrise la bonne méthode du clavier aveugle (- merci Pigier ! -) l'arrachage sans anesthésie de quelque "e" ou "j" ne me manquerait pas de toute façon)

Impossible d'avoir un suivi dans mes lectures chez vous, et pour ce qui en est des commentaires, même pas la peine d'y songer, "on" me coupe le sifflet dès que je tente d'ouvrir la petite lucarne à cet effet.
Ceci ne concerne évidemment que mes abonnés "blogueurs", mais je vous rassure (on va dire ça, oui....), ma messagerie personnelle s'est faite avoir aussi par cette crise de hoquet informatique, et je ne puis lire en entier le courrier reçu dans la journée.

Me dire que ça me manque serait mentir, étant donné que j'ai d'autres occupations des plus prenantes en ce moment, mais je tenais à vous informer que je ne vous fais pas la goule pour un brin, je ne puis simplement pas rester connectée d'une manière suivie plus d'une demi-heure.**

Il va sans dire que je tenterai un rattrapage de tout ça, dès que j'en aurai l'occasion (ou la possibilité), mais au vu de tout ce qui m'attend, ne pensez pas que ça se fera ze finger in ze noze et en deux temps trois mouvements, faudra être patient, que ça soit de votre côté autant que du mien, ça s'entasse, ça s'entasse... parce que le monde de l'Internet ne s'est pas arrêté de tourner pour mes mirettes, évidemment.

Je file avant que ma petite icone ne vire de couleur (mauvais signe ça quand le petit écran change comme un bibelot-baromètre gagné à la fête à neuneu du patelin !) et vous souhaite de passer une bonne fin de semaine ou de perdurer dans le farniente pour ce weekend prolongé (pour ceux qui ont bénéficié du pont festif)
A bientôt et je file avant qu'on ne me claque la lourde au pif !

La dragonne

* Allusion au héros électronique qui coule une bièle dans 2001 Odyssée de l'Espace, celui qui trucide joyeusement de l'astonaute au son du Strauss (Johann et Richard)

** Les autres membres de la tribu sont logés à la même enseigne, le routeur doit certainement donner des signes de fatigue avec quatre ordinateurs venant le vampiriser journalièrement.

Publié dans Post-its sur le frigo

Commenter cet article

Marianne 06/06/2008 23:26

j'suis trop crevée pour debattre sur le sujet,j'vais plonger dans mes plumes j'te biz au passage,piouk piouk!ps; ça bug souvent sur over pour le moment me trompe je??

09/06/2008 09:51


J'espère que ça t'a été bénéifque cette plongée "plumesque"... Bises ma belle !


Morena 19/05/2008 22:17

Bah.... de mon côté j'atais en vacances, alors bon, niveau absence, j'ai pas fait mieux !!!Bises ma dragonne, merci encore pour ta fidélité, et on va bien essayer de se trouver un moment !!! C'est que j'ai un bouquin à t'offrir, moi, hé !Genre le WE prochain, tu fais quoi ? (pas le 23 24 mai, celui d'après ?)Un kawa le samedi, ça te dit ? ou le dimanche, j'suis pas chiante... :))

20/05/2008 14:24


Quelle meilleure excuse que les vacances ma belle !!! Le prochain WE... rien de prévu... enfin faut que je vérifier, je te tiens au courant.. Je file te lire (et te
répondre chez toi)
Bises ma belle !


Ainsel 19/05/2008 19:26

J'aime beaucoup cet humour ! qui a fait cet "BD" ?

20/05/2008 14:26


Peux pas te dire si c'est une BD ou une image (en plusieurs) rigolote... et l'auteur m'est inconnu, désolée ma puce !
Bises


Marianne 19/05/2008 14:19

j't'adore surtout ne change rien!!!! :0010:

20/05/2008 14:19


Et ma sempiternelle réponse : "Pourquoi changerai-je, c'est trop tard de toute façon"
Bises ma belle


Naemia 17/05/2008 15:36

Un petit coucou ! Ah l'informatique, toujours l'informatique qui fait des siennes. Que fera-t-on si un jour cet outil de communication disparait ? Grosses bises et bon week end... totalement pluvieux :-(

19/05/2008 07:55


On en trouvera un autre, j'ai confiance dans le besoin de communication (ou de non-communication hé, hé) de l'humanité... Bises ma belle !