LOHENGRIN - suite -

Publié le par Sieglind

Bonjour à tous,

Allez, je sais que c'est dur la reprise du lundi (surtout pour bibi... et c'est toujours lundi avec moi... j'sais pas pourquoi....). En plus, dans mon cas, plus on fais la fiesta un samedi soir (ou un dimanche dans la nuit, ça dépend de l'évaluation personnelle du temps hein?) moins on a de chance d'être hyperactive neuronalement parlant... si vous voyez ce que je veux dire (pour les "initiés", j'ai encore joué les moulins à vents hé, hé).
Donc, je vous préviens, c'est en racontant le truc (L'opéra évidemment), le mug à la main, que je vais me réveiller "vraiment" (ça risque de donner des baillements intempestifs, virtuels ou non, mais c'est ça ou monter me recoucher alors...) Allez zou! On se lance!


LOHENGRIN - ACTE I (suite). (Pour les afficionados... l'illustration, faut aimer FF et ses chocobos... j'aime... désolée!)

Le lieu: toujours la prairie en bordure de fleuve avec son chêne séculier comme on dit (ou dit pas, c'est comme vous voulez)

Les personnages: les mêmes que précédemment et une nouvelle arrivante: Elsa (l'accusée) et plus tard, à la scène trois le héros éponyme comme on dit... Lohengrin le chevalier blanc (pour ne pas "jurer" avec son véhicule emplumé) Et puis autant jouer le symbole de la pureté jusqu'au bout hein, il aurait pu avoir une auréole... mais n'a pas le grade pour, c'est pour les galonnés dans l'imagerie céleste ça, et lui, c'est juste un... humain qui fait le larbin pour le juge soi-disant divin. Donc, côté séraphique c'est le canard hypertrophié qui porte les ailes, lui on lui en autorise juste des décoratives sur le casque (enfin dans l'imagerie populaire évidemment)

Donc, après le coup de gouallante du hérault appellant l'accusée "à la barre" pour exposer sa défense, Elsa, soeur du disparu (et "à l'ouest" à l'heure des faits), se présente modestement (son avocat conseil lui ayant  certainement sussuré auriculairement de jouer les nunuches, elle se ballade le pif au vent et fringuée comme n'importe quel quidam - ou quidamette... j'vois pas le féminin désolée!)
En tout cas, ça a l'air de fonctionner parce que tout le monde (Fredo et sa belette excepté, évidemment) y va de sa larmichette d'apitoiement et de soupirs de sympathie de bon ton:

"C'te pôv'môme! Faut être le dernier des nazes pour croire qu'avec son air potiche c'est une serial killeuse! (- elle est blonde, je signale... ça peut aider pour l'air "innocent" hé, hé - )
- Elsa, c'est ton blaze? - questionne le juge-roi Henri: et l'autre de  jouer les chiens de plage arrière en dodelinant du chef de haut en bas - Bon, c'est déjà ça, on se gourre pas de suspect! T'as entendu le chef d'accusation?... Qu'esss-t'as à répondre?... Et, un p'tit conseil, change de tactique de défense, la "Bernardo-attitude" ça fonctionne moyennement pour "clamer" son innocence comme on dit."

L'interpellée, le regard ailleurs (les neurones aussi, je pense) les yeux vers la ligne bleue des Vosges et les bras ballants commence à dégoiser:
"Je me suis tuée les genoux à prier pour me calmer un peu avant de dormir. C'était ça ou compter les moutons, mais c'est pas avec les trois pelés et deux tondus qu'on a dans le troupeau du bled que j'allais m'endormir. Et pis, à force de "pater-ave-mariarisés" j'ai piqué du nez..
- Quel rapport avec la choucroute? J'te cause fratricide, tu me répond problème d'endormissement... allo la terre?!...
-... Un type "enconservé" tout en blanc, un cure dent clignotant disco à la mimine m'est apparu descendant à la Matrix des nuages... Il m'a promis-craché-juré qu'il allait me dépanner sur le coup. Donc, j'suis parée, j'ai mon avocat-chevalier... suffit qu'il se pointe.
- Ah, j'vous l'avais dit! - rote... pardon, éructe Frédo - elle fait son allumée, mais c'est du pipeau, c'est évident, elle en pince pour un mec et c'est pas l'excuse foireuse d'un rêve façon "truc-qu'à-pas-passé-au-dîner" qui va nous embrouiller! Je l'attend moi, son chevalier céleste pour le renvoyer d'où il vient les pieds devant! (- j'imagine la scène, Lohengrin passé au fil de l'épée et remontant la tête en bas vers les cieux hé, hé -)
- Donc, y a plus qu'un moyen - répond le roi (la nana.. plus question de la faire participer elle "lévite" presque,à la "Boudhinette" de F'murr* difficile pour lui sortir un discours censé dans de telles conditions) - "Le jugement de Dieu"! Donc, maintenant qu'on est fixé... Frédo, tu veux en découdre par un duel? Et je suppose que tu préfères qu'un seul en sorte debout et sans trop de coupures naturellement?
- C'te question!
- Eh! Bernadette Soubirou (C'est pas Marie, mais "ça" descendait du ciel tout de même!) t'es d'accord?
- Bin dam'! En plus, je me l'épouse dès qu'il a essuyé son cure-dent, foi d'Elsa von Brabant!
- Bon... suffit d'attendre, mais pas trop longtemps... j'ai des fourmis au valseur moi!"

Les participants commencent à tapoter du pied (ou de la mimine) "légèrement" impatientés... alors que les trompettes lancent l'appel au ralliement (si ça se trouve, en plus d'être céleste, il est sourdingue le preux chevalier!).
Elsa, dans une attitude inspirée a l'air confiant.

- Là, "attitude inspirée" c'est la définition réelle (sic Alain Paris dans mon édition "Livrets d'Opéras") de son jeu de scène... Aparté:levez la main ceux qui maîtrisent le jeu de scène "inspiration divine"... moi, j'arrive à pas mal tenir le rôle "vacance neuronale pour cause de bringue", à la limite "comptage de fleurs du papier peint rapport à un glandouillage frénétique" avec une pointe de "ah... c'qu'on s'em.. ici, on serait mieux couchés tiens" mais ça, c'est quand je m'enquiquine sévère en société, mais l'attitude inspirée... j'vois pas... désolée... ça doit être parce que j'ai perdu depuis belle lurette mon inspiration... divine remarquez. Fin de l'aparté.

Même avec la longueur de mon aparté, le chevalier met du temps à se pointer, et les protagonistes (illuminée non comprise) commencent à douter sérieusement de l'état "chair-en-ossien" du héros lévitant. Comme ça commence à traîner, la fille a tout de même un sursaut sinon d'énergie du moins de flipette (si il ne se pointe pas... elle est tout de même "un peu" mal barrée, il faut être réaliste).

Les trompettes lancent un deuxième appel et la fille a une chute de tonus musculaire (et de moral) d'un coup. Elle se retrouve à genoux et commence à énumérer le nom des saints du calendrier, parce que ça a l'air de sentir sacrément le roussi pour ses miches.

Et... tatataaaaamm!... Comme il faut toujours jouer avec l'effet dramatique, le type daigne enfin poindre son pif au méandre du fleuve. Au lointain, des types commentent l'arrivée de l'étape d'aviron du héros "encanardé" (tiré dans une nacelle par un cygne, si vous préférez), commentaire repris peu à peu par les occupants de la scène-prairie:
" Du non-peloton, mesdames-messieurs, on voit apparaître un concurrent, casaque plus que claire ( - je sais, ça c'est hypique le commentaire, et pas épique,  mais c'est tout de même un chevalier hein? -) toque emplumée... voiture attelée légère en forme de barcasse... destrier... euh... jocker, quant à la race équine... par contre rupin le proprio parce que les rennes c'est du dix-huit carats au moins!"

Tout le monde a déserté les environs du chêne pour mater l'arrivée du type et ne restent que le roi, Frédo et sa musaraigne Ortrud, Elsa et les meufs de son entourage. En plus, c'te neuneu, elle ne croit même pas à son bol et refuse de regarder du côté de tout ce tintouin...

Nous on verra, en même temps qu'elle, l'aspect de son chevalier plus tard... parce que c'est le moment de la coupure traditionnelle (là, en principe... vous devez dire... "NOOOOON, s'pô juste! Quand on allait se réveiller savoir!" Mais c'est ça le jeu non?
 
Alors à plus tard... et bonne journée à tous.
La dragonne.

*Pour les initiés, C'est un personnage du troupeau de brevis rebelles du "Génie des Alpage" de F'mur. Une BD qui m'a fait passer dans le train pour une neuneu de première à m'esclaffer toutes les deux minutes, remarquez, ça fait de la place dans le compartiment, un avantage certain lors de trajets de fin de semaine!

Publié dans Wagner

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

PAK 14/10/2006 16:16

zut crotte flute ! j'ai oublié de passer ici pour la chasse au trésor !
yerk ! comment me faire pardonner ? hein ? tu veux une cahuette ?

Sieglind 15/10/2006 22:44

J'aime pô les cahuettes!! hé, hé. Bises PAK

Maja 08/09/2006 19:15

Salut Dragonne !J'ai décidé de faire le gentille petite fille disciplinée, et si je tiens mon rythme, je compte lire un article de Lohengrim à tous les jours, donc voilà aujourd'hui c'est fait. Et je commence à mieux comprendre cette drôle d'histoire. Je verrais bien ta version de l'opéra au théâtre, on serait plusieurs à se bidonner. Bonne journée, Bisous, Maja.

Sieglind 10/09/2006 09:22

Et ça arrive en plus avec quelques copains... moins en ce moment, pas grand chose qui m'interpelle à aller voir, faut que je me bouge pour la saison d'ailleurs!Bises Maja

Christine ... 07/09/2006 15:47

Ben ... l'indigestion, je ne l'ai pas eue !! J'étais en train de faire travailler mes zygomatiques devant la suite quand Michel arrive pour déjeuner !! ... D'habitude, le mercredi, il n'arrive pas avant 15 heures, je croyais avoir le temps !! Alors, en petite femme docile, je t'ai quittée ... mais c'est pour mieux te retrouver ce matin !!Donc, j'ai continué ma petite gymnastique "zygomaticale dragonnette" ... et j'ai la chance de ne pas avoir à attendre pour la suite (et c''est vraiment une chance car la coupure à cet endroit ... je ne l'aurai pas supportée !!!).Je suis sûre de pouvoir lire tout l'article ... il n'est que 10 h et Michel ne se pointera pas avant 13 h !!!... à tt suite !!!

Sieglind 07/09/2006 20:14

Morte de rire pour la lecture commentée! Bises Christine.

lady domi 25/08/2006 09:25

Portable ?Bouygues n'arrête pas de vouloir m'en offrir un, et à chaque téléprospectrice je crie un peu plus fort : «JE NE VEUX PAS DE PORTABLE !!! J'Y SUIS ALLERGIQUE, A VOS PORTABLES !!!!!!!»Portable ? Quelle horreur. C'est pas moi qui ferai «Toréador» au milieu de Wagner !

Sieglind 25/08/2006 10:42

Morte de rire, parce que le mien prend la poussière depuis au moins six mois! Il va falloir résilier mon contrat, ça fait garniture de vide-poche c'est tout chez moi hé, hé;Bises Lady domi

PAK 25/08/2006 08:03

I HAVE A DREAM !

Sieglind 25/08/2006 10:42

Celui que je devienne muette? (et manchote évidemment hé, hé) Bises PAK