L'Ur-Welt (suite)

Publié le par Sieglind

Bonjour!

Alors... on reprend? J'ai vu que vous n'en meniez pas large pour la suite (genre.."pour l'instant, je surnage, mais sur la distance, sur que j'vais pas tarder à faire la bise aux oursins!"), je tiens à vous rassurer, je vais faire tout pour gommer les noms de tous ceux qui ne sont pas essentiels, ça allègera la "pâtée" d'autant.



Ur-Welt - suite - (et ça veut toujours dire origine du monde)

Donc on en était à l'arrivée d'une vache (Audhumla) chargée de servir de nourrice au premier géant du givre (Ymir). Par contre, c'te brave bestiau pouvait peut-être se passer de brouter de l'herbette craquante et verdoyante, mais fallait bien qu'elle boive et surtout qu'elle léchouille un peu de sel.
Rappellez-vous les blocs qu'on pend aux arbres pour les troupeaux, ça m'impressionnait môme, parce que ça avait l'air de tout sauf de sel, j'ai même cru que la Blanchette locale était comme
"Golard" le canari de ma mémé (moui, je sais... mais on fait avec ce qu'on a question humour quand on est môme) et qu'on lui filait des boulettes hyper-trophiées de graisse pour l'hiver, partie comme j'étais dans mes naïves déductions, pas loin d'imaginer qu'elles se perchaient toutes sur les fils des poteaux pour leur transhumance moi (migrer pour migrer, autant les imaginer survolant les pentes non?)

Donc, la vache arrivait à survivre sans virer à la viande séchée sur pattes, en léchant la glace salée du sol. Et à force de prendre la banquise pour une sucette-coquillage - (miam, que c'était bon ça, même si on s'en fichait partout sur la goule et qu'on avait les coins de la bouche qui nous lançaient pire que "L'homme qui rit" de Totor Hugo) -, on vit apparaître des tifs de mec, puis, plus loin une tête et à cent mètres, le corps (vous imaginez bien la taille de l'Hibernatus là!) Donc, la vache, non contente d'être nounou, s'était auto-proclamée sage-vache et venait de mettre au monde le frère en quelque sorte de Ymir, Buri.

Evidemment, comme il ne voulait pas rester en rade question filiation, Buri eut un gamin, Bor (sous les aisselles ou au fond des chaussettes?... vu que ça a l'air d'être l'habitude de la contrée)? Mais "un c'est rien" comme dit ma "jolie-maman" alors fallait bien se dégoter une belette pour concevoir trois autres gamins.
Comme par hasard, c'est-y pas beau les coincidences, Bestla, fille de géant, passait par là pour aller à son arrêt de bus. Buri, reluquant la belle bête (vu le nom c'était couru aussi), lui fait le coup classique, petit brin d'accompagnement avec sa "pis-jaune" de vache, le coup de la panne ("mince, j'ai crevé un sabot et j'perd du liquide de frein! La totale!") et zou! en deux temps trois mouvements, la nana se retrouvait en train de changer les couches! (et des couches de gamins de géants, ça doit être quelque chose!)
Là, je donne les noms des rejetons parce que c'est tout de même les premiers membres avec leur papounet de la R.D.A.G (race des Dieux de l'Antique Germanie... Le comble! Vous avez vu si vous sucrez le G? Trop fort!) Donc vous avez... Wotan dit Riri, Hönir alias Fifi et Lothur pseudomisé Loulou

Pas besoin que vous dire, vu le nom qui a dû faire "chtonk",  qui était le chef de bande.
Et un jour, Wotan, ayant lu
Pouchkine et Shakespeare, se demanda avec ses frangins si ça ne serait pas mieux de faire disparaître la concurrence familiale (bin oui, les autres auraient pu faire jouer qu'ils étaient les premiers arrivés, ça s'est vu) et de toute façon le tonton et sa nichée c'était que des pequenots, géants d'accords mais d'un vulgaiiiiiiire! (il se la pétait déjà sophistication et popotin serré le Wotan? Tiens donc... un dieu "tendance"!)

Donc pourquoi tourner autour du pot, autant que ça soit réglé rapidement cette p'tite histoire. Et voilà les trois frères lardant le tonton Ymir et noyant sa progéniture dans le sang qui s'écoule (autant que visuellement ça équivaille à un "déluge" hémorragique, ça pourrait servir d'exemple plus tard... hein Noé?).

P'tit os dans le hachis parmentier: un rescapé, Bergelmir (toujours "mir" Alain n'est-ce pas, donc plutôt "fils de" ou "issu de" cette terminaison nominale) petit-fils d'Ymir réussit à sauver ses miches en flottant avec sa musaraigne sur un radeau de fortune constitué d'un tronc d'arbre dont il se servit d'ailleurs comme cercueil à sa mort.

Une fois le "tontonticide" et le "cousinicide" accomplis, fallait tout de même faire un peu de ménage et les Dieux firent disparaître les preuves au cas où Sherlock passerait dans le coin et décidèrent pour ce fait, comme dans un bon polar, de tronçonner Ymir en p'tits bouts, plus faciles à faire disparaître en éparpillant tout ça.
Avantage du procédé, ça allait servir pour fabriquer le "vrai" monde, celui qu'on foule du pied et pas cette zone zarbie de brûmes, glaces et volcans.

Donc, des poignées d'amour du tonton ils firent la terre (de sa chair si vous préférez), de son raisiné, les fleuves et les lacs, de ses nonosses, les montagnes et de ses quenottes, les caillasses et les rochers.
Mais pendant leur travail d'équarrissage, le sang continuait à couler des blessures, et c'est ce qui devint les mers, ou plutôt "la" mer, totalement infranchissable, vu sa superficie et au-delà de laquelle le petits-fils d'Ymir et sa meuf élirent domicile dans un igloo de banlieu en plein pays de glace, le Jotunheim, pays des géants.

Vous pigez mieux la "dent" - (c'est le cas de le dire) - qu'on les géants contre les dieux dans cette mythologie... une branche  de la famille trucidouillée par l'autre, vous vous imaginez la brouille? Plus question du partage non équitable d'un testament de trois francs six-sous et de bibelots gagnés à la fête à neuneu, là, c'est du sérieux, du sanguinaire, de la bavure format génocide familial, de la tragédie antique quoi! C'est pas le Père Goriot là, c'est "Le silence des anneaux" ou "le saigneur de agneaux", c'est "Vendredi 13", ou "les Griffes de la Nuit" en plus gore même! Les Riri, Fifi et Loulou locaux ont viré Annibal, Jason et Freddy à la vitesse de la lumière ! Ah cupidité et pouvoir.... ça vous transforme même un dieu, la preuve!

J'arrête là, je vous raconterai la suite (pas longue) de cette création et ça me laissera peut-être un peu de marge pour quelques remarques personnelles ou non à ce sujet, va savoir Charles!!! Au cas où ça te démangerait la Muse, ça viendra mais après-demain, tu sais ma devise "doucement le matin, pas trop vite le soir" hé, hé!

Bonne journée et bonne... digestion neuronale vous tous.

La dragonne


Publié dans Dragons et créatures

Commenter cet article

zordar 19/11/2006 22:53

Ah ben eux aussi ils ont des surnoms sympas ! Comme dirait Al : "Vive le Gore !"Je mettrais des vaches volantes si je veux, non mais !

Sieglind 20/11/2006 09:03

Bin ça ne dépareillerai pas je trouve hé, hé. Bises Zordar

:0071:Moyra:0071: 16/11/2006 09:10

Décidément la famille...dès qu'il y a héritage... Les liens du cordon de la bourse se ressèrent mieux que ceux du sang! La preuve!Géants ou pas, hein?!Je passe te faire un bisou avant le surchauffage des noeils et des cervicales qui calent. Ché pas si je vais pouvoir rattraper le retard...Bisou Dragonilla et à peluches.

Sieglind 16/11/2006 10:20

Allez, ma belle, je suis allée chez toi, je n'ai rien reçu pour ton article d'hier, et pourtant ça valait le détour! Trop la honte moi!Gros bisous et t'as raison, famille et oseille, c'est souvent synonyme hé, hé.

Maja 13/11/2006 21:54

Gêne toi pas pour me répondre plus longuement «ailleurs». Hein ? Je n'ai pas eu le temps de t'écrire ces temps-ci. Mais je suis toujours là et je vais te répondre bientôt. :) Bis.

Sieglind 14/11/2006 09:34

No problemo ma belle! Prends ton temps... en ce moment, côté écriture, je n'ai pas vraiment le temps non plus... alors t'inquiètes... je sais que tu es toujours là...Morte de rire... tu sais pourquoi? Parce que ce que tu dis... ça fait séance spirite avec guéridon... ecrire "ailleurs"... je suis toujours là... manque que les trois coups hé, hé.Bises ma belle

Alain 11/11/2006 20:09

Coucou Dragonne, même aujourd'hui, je ne me ... défile pas!!
Dragonne wrote....."Pas évident... parce que vache ou boeuf c'est en teuton c'est   Kuh  et Ochs, mais en norrois antique... peut-être rien à voir ces racines..."
J'avais abordé ces étymologies dans les 2 fils suivants, mais ça remonte à ... Mathusalem... voici les adresses, échange de bons procédés hé hé!!


http://anjalika.over-blog.com/article-3877850.html
 

http://anjalika.over-blog.com/article-2401129.html

Bon WE et à bientôt!!!
 


Sieglind 12/11/2006 10:09

Je connaissais tes articles... mais toujours aussi flou... faudra que je fasse des recherches hé, hé. Gros bisous le "trifouilleur" de mots hé, hé

Roanne 10/11/2006 21:43

Décidément, t'es vraiment plus barrée que je ne saurais jamais l'être mdrrr.Mais au moins j'ai tout compris, je sais maintenant que sous leurs airs de gentils canetons, Riri, Fifi et Loulou on découpé Donald et sa donzelle !Psychopathes !(au fait, il est où Picsou ?)

Sieglind 11/11/2006 09:52

T'as vu un "gentil" dans le lot? hé, hé. ça aurait pu être Bor mais côté familial, ça ne le fait pas...Barrée et fière de l'être très chère hé, hé.Gros bisous et bon week-end Roanne