J'en fais des choses ! (suite)

Publié le par Sieglind

Bonjour,

Vous voyez... je n'ai pas été bien longue  à revenir... Mais pas trop de mérite, étant donné que j'avais signalé hier que l'article était quasiment écrit en entier, plus qu'à l'envoyer par petites tranches. Mettant à profit mes dons quasi surhumains pour le calcul mental, je serai même capable d'avancer qu'il en resterait trois à poster pour finir cette chaîne (je sais, un tel talent fiche presque les jetons tellement ça tient du domaine du divin). Donc on tachera de s'en tenir au régime de trente choses faites ou pas jusqu'à la fin. J'arrête, vous risquez la pâmoison dans les cageots de pommes en l'air pour cause d'admiration façon syndrome de Stendhal - vous savez, la gamine de Dario Argento qui s'ébouriffe tellement devant un tableau qu'elle coule une bièle et ne sait plus où elle habite, et surtout qui elle massacre allègrement pendant ses blancs "mentaux" (gnark, blancs manteaux... fallait oser, dragonne l'a fait !) d'ailleurs évitez de "dératiser" à tout va, ça fait désordre... ou alors je vous file une liste de nuisibles, ça me dépannerait pas mal.
Allez, trève de plaisanterie, passons à la rigolade !

31. Crié aussi fort que vous pouviez
Mes capacités pulmonaires et cordes-vocaleuses étant relativement conséquentes, j'évite de le faire en public, on a tendance à chercher d'office la cellule photo-électrique qui a déclenché l'alarme. Môme j'étais chargée de goualler par la fenêtre pour rameuter la troupe à la bouffe (ou ficher les miquettes à la bande rivale quand on partait en expédition punitive dans la cité d'à côté ; grand et p'tit Gibus à côté, ils sont aphones de naissance)? Pour tout vous dire, j'ai toujours eu un doute sur l'origine de la vitre fêlée de l'entrée du bâtiment, on soutient que c'est un pète de caillasse, je soupçonne mon contre-ut de la mort qui tue (j'aime entretenir ce genre de légende)

32. Porté un agneau
Failli, si mon trop attentionné patron n'avait eu scrupule à me déranger en pleine nuit pour aller l'aider à faire mettre bas les bestioles meuglantes, hennissantes et bêlantes (par contre le toutou à sa mémère qui est aussi teigneux que sa ménopausée de maîtresse et qui tente de vous bouffer trois doigts quand on veut l'endormir pour un détartrage, j'ai donné ! Saleté de saucisson à pattes ! Tu m'étonnes que je n'aime pas la charcuterie !)

33. Vu une éclipse totale
Pas dans sa totalité et  travers un CD parce que le masque à soudure, fiston se l'était approprié chez le voisin. Qui s'est retrouvée plantée sur le rond-point du lotissement le pif en l'air avec deux CD enregistrables sur les mirettes et avec son fils déguisé en créature de l'espace version années cinquante ?... je crois que j'ai l'explication au fait que les gens me disent bonjour mais en passant très très vite à côté de moi, ou de l'autre côté de la rue pour plus de sûreté.

34. Escaladé une dune
Et descendu la même dune, celle du Pyla, en roulé-boulé avec élan, histoire de nous ficher le virouna (le tournis) avec les frangins (et surtout une envie certaine de restituer ce qu'on avait boulotté à midi, ce qui nous aurait bien arrangé d'ailleurs, étant donné qu'on est de la génération qui avait interdiction de même tremper un doigt de pied dans la flotte tant qu'au moins deux heures ne se soient écoulées, quand c'était pas trois ! Sinon c'était la mort en d'atroces souffrances, embrochés comme des saucisses par Neptune armé de son trident ou gobés par le squale surnumérairement équipé côté quenottes de la série des "Crocs de la génitrice". Expérience réitérée en Amerloquie, à la Vallée de la Mort, moins impressionnants les tas de sable tout de même.

35. Ecrasé un animal en voiture
Une "chope-souris" venant s'estourbir sur le pare-brise de frangin ça compte comme écrasement ? En fait, elle s'était juste emplatrée comme un bouse côté conducteur (son radar n'avait pas du fonctionner) et coincée, c't'andouille, dans l'essuie-glace. Petit problème de psychose fraternelle, sa peur de tout ce qui portait des ailes, ce qui fait que j'ai pensé et de un, qu'on allait partir en rêve de valse dans le fossiâ (fossé par chez nous) et de deux, une fois la voiture arrêtée un peu dans le désordre, qu'il fallait  éviter que le dit frangin ne gerbe sur mes pompes, vu qu'il tâchait de la désincarcérer, armé d'un truc pour ne pas avoir à la toucher (et moi me direz-vous, je regardais bêtement, vu qu'il avait pris l'initiative de la manoeuvre et trop fier, il ne m'a même pas demandé de le faire, ça aurait été logique pourtant, étant donné que je n'ai pas peur des trucs qui volent moi, m'enfin...)

36. Dansé comme un fou sans se soucier de qui vous regarde
Euh... est-ce que c'est utile que j'en parle vu que j'ai déjà raconté mes exploits moulins-à-ventesques ici   et ici

37. Adopté un accent pour une journée entière
J'ai tenté le circonflexe à tous les mots, mais c'était chiant ; l'aigu a son charme discret... le grave, c'est pas mon créneau (hé, hé)

38. Senti vraiment heureux, même un court moment
Comme je n'ai pas foncièrement une nature à porter une boîte de mouchoirs jetables en collier (version larmoyante du "chien" Bernard) là aussi est-il besoin d'une réponse ?

39. Eu deux disques durs sur votre ordinateur
Deux quoi ? (ça c'est pour ceux qui ignorent encore que mes capacités informatiques se limitent à approcher la pogne du truc marqué power). Et pis d'abord c'est pas du juste parce que les dragons en ont deux (disques durs, p'tits pervers !) et qu'ils n'arrêtent pas de me saouler que mon Bourriquet c'est une machine à écrire améliorée mais manque tout de même la marguerite. Vous savez ce qu'il vous dit mon Bourriquet d'abord ?....

40. Visité tous les départements français
A la rigueur, il y a bien longtemps, dans mon bouquin de géo... le comble c'est tout de même qu'on aille se balader hors frontières alors qu'on ne connaît pas un quatre-quart de notre Exagonie nationale !

41. Pris soin de quelqu'un de saoûl
Et même traîné le dit "quelqu'un"  à la va-comme-je-te-pousse jusqu'à la tente où on dormait, après une soirée dans un pub en Andorre (et oui, comme on ne fait jamais les choses comme les autres, le frangin allait en Andorre pour causer anglais et pas autochtone. Il faut dire qu'il n'était plus étanche ce sagouin et que se coltiner un mec d'une tête plus grand que soi, ça a été festif ! Vous connaissez les scènes dans les western où les types dans le désert se trimballent leur pote sur les épaules ? J'ai tenté, mais pas longtemps et me suis juste cantonnée à le traîner - bonjours ses pompes le lendemain ! - au son des "Bateliers de la Volga" (bin oui, j'étais un peu pochetronée aussi, mais je m'en souviens...  "moi" !).

42. Eu des amis étonnants
Pourquoi "eu" faut que ça soit périmé ? Et d'abord, si on a des potes c'est qu'on trouve qu'ils ont quelque chose d'étonnant non ? En plus, j'en ai même eu des... pas visibles (confondez pas, je ne suis pas schizo... depuis que j'ai vu le docteur... nous allons mieux hé, hé !)

43. Dansé avec un inconnu dans un pays étranger
Fait une démonstration de demi-pointes (sans les pointes) aux étudiantes qui étaient chargées de l'entretien de la fameuse villa du banquier à la Vallée de la Mort (mais je crois que j'en avais déjà parlé). Et ce au son de la toccata de Bach sur un orgue à rouleaux, qui dit mieux ?

44. Observé les baleines dans l'océan
A part un banc de thons coiffés de bonnets de bains (que je ne souhaite même pas à ma pire ennemie) et augmentant considérablement la montée de la marée à ce moment là ... je ne vois pas...

45. Volé un panneau
Failli ! Mais que de la goule, j'ai pas osé ! Il faut dire que le garde national tournait dans les allées au même moment et que c'te satanée pancarte "défense de donner de la nourriture aux animaux" était bien plantée ! (vous vous souvenez... c'était

46. Voyagé "sac au dos" en Europe
Andalousie et Turquie, c'est pas bezef mais c'est déjà ça non ?

47. Entrepris un long voyage sur la route
Comme la foi où j'avais un coup dans l'aile et que j'avais décidé que la soirée des copains me gonflait et que je voulais rentrer chez moi (sauf qu'on ma récupérée avant que les semelles ne commencent à fumer, c'était à une vingtaine de bornes et ils m'ont fichu sous la douche, les sadiques, soit disant pour me désaouler ! Mais bien sur !...) Sinon, je ne sais pas ce qu'il vous faut après mon périple amerloquien de cet été !

48. Escaladé des rochers
Bon, soyons clairs, depuis que je suis môme, je grimpe à tout ce qui s'y prête :  arbres, rochers, rideaux...  (celui qui vient de rajouter "mecs", il sort tout de suite !)

49. Fait une ballade de minuit sur la plage
Avec le bain du même nom, mais pas volontaire... on m'a poussée ! Je n''étais pas vraiment jouasse à l'idée de faire trempette dans c't'eau sombre et glaciale (selon mes critères dragoniens d'une eau fréquentable à 28° au moins) et le côté glamour et sexy a totalement foiré, vu que toute habillée, je ressemblais plutôt à une serpillière non essorée qu'à la blondasse qui se fait bouffer les miches dans les fameux "Crocs de la génitrice" déjà évoqué.

50. Fait du parapente
Pas encore... mais c'est pas inenvisageable...

51. Visité l'Irlande
Sniff ! Je veux ! Plan B' : persuader dragon des attraits de la lande par rapport aux plages de sables fin (et des averses surprises d'un climat caractériel face à un soleil tapant rude !)

52. Eu le coeur brisé plus longtemps que vous n'aviez été amoureux
Vous en serez pour vos frais si vous attendiez les mouchoirs ; jamais arrivé vu que j'suis toujours amoureuse (et paf ! Dans les dents !)

53. Au restaurant, vous asseoir à une table d'inconnus et manger avec eux
Volontairement j''évite, ça peut couper l'appétit de me voir débarquer comme ça quand on est pas prévenu ! Mais se retrouver à la même table parce qu'il n'y a plus de place... ça m'arrive, mais c'est bizarre...  les voisins avalent leur bouffe au lance-pierre dès que je  l'ouvre, pour déquaniller plus vite.... jamais pigé !

54. Visité le Japon
Nan ! Mais j'aimerai bien aussi (décidément, la liste des patelins à voir s'allonge on dirait) et j'aimerai bien jouer les nippones en kimono et socques de bois compensées pour voir ce que ça donne (pas longtemps, vu ma démarche d'arpenteur, ça risque de finir avec bibi en train de se manger du bitume)

55. Trait une vache
Infoutue de sortir un goutte de lait de cette satanée vache ! (celui qui dit que c'est normal, c'était un taureau a tout faux, j'étais la première en sciences nat. à l'école !) Elle devait être constipée du pis... j'vois que ça ! Ou alors, c'est comme les cuisinières à gaz, j'avais oublié d'ouvrir le robinet d'arrivée de lolo et il était resté position "sécurité".

56. Classé vos CD par ordre alphabétique
Il vaut mieux,  vu le nombre de CD et vinyles que j'ai (même punition pour les bouquins d'ailleurs, j'envisage sérieusement de pousser les murs)

57. Prétendu être un super héros
Mais je suis un super-héros ! Saoulantegirl, la nana qui marave les méchants en les estourbissant de paroles.

58. Chanté dans un karaoké
Et ça a fini totalement aphone chez des potes, vu que le micro, j'avais l'impression qu'il n'était pas branché et qu'on a pensé que je me lançais dans le fado "rodriguezien", ou que je tentais de me reconvertir dans le chant de muezin (ou que je m'étais faite mal, c'est à envisager ça aussi...)

59. Traîné au lit une journée entière
Autant je me lève tard, autant passer la journée à faire du lard dans les draps, j'arrive pas ! A moins d'avoir la crève, évidemment ! Je suis feignasse, mais y a des limites !

60. Joué au football
Renvoyé un ballon hors-jeu, ça compte ? (surtout que c'était à un match organisé à la caserne de mon père et que le type à qui je l'ai renvoyé n'était pas vraiment prévenu de ça ; en plein tronche il se l'est pris ! Il a presque fini en nocturne le pauvre)

Bon la tranche des trucs à faire étant finie, je vous laisse pour la journée et on verra plus tard. Allez, filez à vos occupations, c'est la récré !

La dragonne

Publié dans Mes devoirs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

:0002::0009::0010::0037::0091:: 18/01/2007 11:13

pour le resto...c'est souvent l'inverse : suis installée et on s'invite.....c'est distrayant......@ + bonnes courses.......

Sieglind 18/01/2007 20:04

Mais tu dois être canon alors ... hé, hé. Bises Simone

Izzabel R. 18/01/2007 10:42

Ahh !!!!!   Ma langue... ou plutôt mes doigts ont "fourchu"... bien sûr je NOTE ton adresse...  (Il est temps que je me réveille... )Bonne journée !Izzabel R.

Sieglind 18/01/2007 20:04

Essaie le kawa en perfu, ça marche pour moi hé, hé.

Izzabel R. 18/01/2007 10:39

Bien le bonjour Sieglind !Ton blog est drôle à souhait !  J'adore !  Promis je reviendrai... (d'ailleurs je te notre de suite dans mon p'tit  "annuaire" spécial blogs.)  Merci pour ce p'tit moment de détente.Au plaisir de te relire,Izzabel R.

Sieglind 18/01/2007 20:03

Décidemment, t'es accro on dirait hé, hé. Merci et bises Izzabel

Roanne 15/01/2007 11:09

C'est vraiment du délire, certaines questions sont vraiment limite stupides.... et c'est d'autant plus drôle de lire tes réponses mdrrrLa suite !

Sieglind 15/01/2007 17:31

C'est ça qui m'amuse, répondre à des questions vraiment nunuches hé, hé. Bises Roanne

caramelle76 15/01/2007 09:45

bisous La Dragonne...lol...passe une excellente semaine...

Sieglind 15/01/2007 10:44

Bises Caramelle et toi aussi.