Bourriquet est mort, vive Bourriquet !

Publié le par Sieglind

Bonjour !

Un week-end de passé, il faut bien donner des nouvelles non ?
On va la jouer film à suspens...  dans le genre dialogue du type qui sort du bloc chirurgical où le pote du héros vient de se faire charcuter après un petit échange plombé avec des méchants armés d'autre chose que de leur bonne volonté (style kalachnikov ou Uzi si vous voyez le genre) :

"J'ai deux nouvelles à vous annoncer, sherif Sieglind, - (bin oui, j'me la pète premier rôle, normale non ?) - par laquelle je commence?
- On passe toujours la pommade après s'être pris le vaissellier sur les pieds, pas avant non ?
- Une rafale de coups de couteau lui a pété l'os du foie,  touchant les métatarses ;  de colère, il nous a fait une péritonite cérébrale, il a fait "bip" et plus rien ! La bonne nouvelle c'est que j'ai prévenu votre patron juste avant vous et qu'il vous a trouvé un nouveau coéquipier.
- De toute façon, ça m'aurait quand même aitguillé sur la santé d'mon pote non si vous aviez commencé par dégoiser nouveau collègue ? Alors l'ordre d'énoncé des nouvelles, un peu superfétatoire si ne n'me buse..."

On laisse le carabin à ses élucubrations médicales; dans les films, plus les termes sont techniques, plus ça en jette, ils pourraient dire n'importe quoi... ce que je ne me suis pas gênée de faire évidemment... qui a le dico médicale sous la pogne en regardant la téloche ? (Ou  "Windows pour les nuls" quand on a un film sur des pirates informatiques, qui "powerisent" leur ordi pour avoir d'office l'image à l'écran et entrer avec de jolis effets dans le système hyper-protégé de la banque de données des grands méchants, le temps de se curer le nez.)

Tout ça pour dire, vous l'aurez pigé, que Bourriquet a pété définitivement son disque dur et que j'suis en rade d'ordi pour... trois semaines, délai qu'il va falloir pour recevoir la nouvelle mule, aimablement filée par dragon qui a donc commendé un nouvel ordi pour sa pomme, étant donné qu'on a l'habitude dans la tribu de "faire" nos pc suivant nos besoins (on commande donc et on fait assembler, au moins on a ce qu'on demande et pas un robot multi-fonction avec la moitié des trucs dont on a pas besoin et l'autre qui ne tient pas la distance)

Encore heureux, après le mieux juste avant la fin tragique, comme dans les films d'ailleurs,  fiston a réussi à transférer la quasi totalité du contenu du disque agonisant sur son ordi, ce qui fait qu'à part des broutilles, rien d'essentiel de  perdu (sauf encore une fois  ma boîte aux lettres, mais cette fois, j'ai la feuille d'inscription chez le fournisseur en permanence sous la pogne pour retrouver le code de mon compte.) Deux ou trois fichiers fourre-tout, c'est pas l'abbé Rezina, comme disait Napoléon ! Sauf, qu'évidemment, j'utilise un ordinateur qui n'est pas le mien durant la journée et que le soir, inutile de me chercher, devant rendre à César ce qui est à Jules.

En bref, je ne suis pas vraiment en panne d'ordi, mais celui de secours est moins disponible que "mon-mien-à-moi-perso" d'où un choix à faire.. écrire ou lire. Vite fait d'ailleurs le choix. Ecrire, j'aurai toujours le temps pour les opéras, donc, pendant trois semaines, on fera plutôt dans les blablatages sur la flexibilité des queues de vaches ou l'âge du capitaine, de un, parce que mes petites notes étant dans l'ordi de fiston, je devrait jouer souvent de la clé USB pour aller les dégoter et les fourguer dans l'ordi d'emprunt, et de deux, parce que le clavier ergo-machin-truc de dragon, je ne m'y fait pas vraiment, habituée à une clavier classique et à mes touches qui ont perdu par endroit leur inscription (j'e n'ai plus le  E, ni ma ponctuation, heureusement que j'ai appris à taper chez Pigier, à l'aveugle, sinon ça serait au pif que j'écrirais !)
Vous aurez évidemment ma visite journalière (toujours avec un petit retard, ça je doute que j'arrive à le combler...) quant au lyrique... on attendra que j'ai ma nouvelle bécane d'installée dans mon coin bureau... j'aime bien mes petites habitudes pour cogiter dans la zénitude pas vous ? En plus, si je reviens sur ce que j'avais dit à un moment, je reste dans mes marques, étant donné que j'avais prévenu qu'un opéra par mois c'était emplement suffisant.

Pour les courageux (ou les téméraires), s'il s'ennuient... je suis sure qu'il trouveront leur bonheur en allant fouiner dans mes délires, vu la liste, qui m'a étonnée moi même par sa longueur, ce ne sont pas les articles qui manquent pour passer le temps donc...

Allez, vous bilez pas, je ne suis pas du genre à me sentir paumée et maniaco-dépressive pour ça, j'ai plein de choses à faire... pas la peine de m'envoyer des mots fléchés ou des casses-têtes chinois et j'ai de plus un pile, qui ressemble étrangement à une tour piséenne, qui m'attend en retard de lecture (ça ressemble plutôt au jeu Jenga si vous connaissez, l'empilement prenant de la gite et même par temps calme !)

Bon début de semaine et je file vous lire. A plus, pour des délires de toutes sortes et à bientôt pour le lyrique...

La dragonne

Publié dans Post-its sur le frigo

Commenter cet article

Sylvie 13/03/2007 15:04

Moi sans mon ordi je suis perdue X_XGros bisous ! ^^

Sieglind 14/03/2007 11:24

Je n'en suis pas encore là, encore heureux... je fais tout pour ne pas être paumée d'ailleurs sans lui ! Bises et il faut savoir décrocher de temps en temps Sylvie

:0002::0009::0010::0037::0091:: 06/03/2007 13:56

 @ +

Sieglind 07/03/2007 07:18

Demandes à Droopy s'il ne veut pas me filer le sien... on ne sait jamais hé, hé; Bonne journée Simone

honorius 06/03/2007 12:33

rien ici ! ohhh c'est rare.. J'espère que tout va bien... Gros bisous du vieux sorcier

Sieglind 07/03/2007 07:17

Tout v a bien, hormis Bourriquet évidemment, mais je suis patiente... Bises Honorius

clicclac 05/03/2007 22:22

Toi sur tes frêles jambes, tu as été escaladé les montagnes pour narguer de ta flamme les aigles royaux  pour leur rôtir les ailes...mais eux ils volent par dessus tes feux et de leur yeux, ils te narguent et se gloussent  de te voir suer à grosses gouttes sur les pentes abruptes. Pas étonnant que ce matin tu ne sentes plus tes pieds et que tes cloches résonnent jusqu'ici.Tu es toute pardonnée, ma chère, de ton retard et de tout le reste...Bises sur tes pieds endoloris et bonne semaine

Sieglind 07/03/2007 07:19

Surtout que c'était de la soupe la neige (m'en fiche je n'aime que le ski de fond et là, c'était sortie alpin prévue alors... hé, hé) je me suis baladée dans la forêt et même pas eu mal aux jambes (à la goule un peu, j'ai pris un coup de soleil hé, hé) Bises Clicclac

la Muse 05/03/2007 15:15

Mais qu'est-ce que vous avez tous à acheter des PC ? prenez des Macs, boudiou !!!!  D'ailleurs, je te signale que c'est ce pour quoi a opté la Clocharde...Bizz et courage.. enfin.. patience !

Sieglind 07/03/2007 07:15

Tu veux faire hurler la tribu ?! En fait, j'hérite d'un pc déjà existant... et je suis le mouvment "familiale" dirais-je hé, hé. Bises la Muse