PETER GRIMES - Deuxième tableau -

Publié le par Sieglind

Bonjour !

Allez, avant mon sacro-saint week-end, un p'tit coup de lyrique avec le second tableau du premier acte de Peter Grimes ça vous branche ?
Pas la peine de dire non, de toute façon, vous y aurez droit quand même à votre "lavement mental" signé dragonne alors.... vaut mieux faire contre mauvaise fortune bon coeur, ce n'est qu'un mauvais moment à passer, ça va aller.. ne zézayez pas de peur !



PETER GRIMES - ACTE I - suite -

Le lieu :Intérieur de l'auberge du Sanglier, pas spécialement ce qu'on pourrait appeler un salon de thé pour nonnes en goguette ! Plutôt du genre pub de troisième mi-temps, sans comptoir, les habitués vont se servir sans doute tout seuls au robinet du tonneau de bibine et pour la flotte... suffit de se ficher sous la gouttière, ce n'est pas ce qui manque vu le temps radieux du patelin. Des banquettes, pour recevoir in extremis les types qui ne sont plus étanches avant qu'ils ne se vautrent lamentablement au milieu de leur troupeau de pachydermes rose-Barbie. Des tables, parce que se frayer un passage, la chopine à la main parmi les bocks posés par terre, ça va cinq minute mais on risque la gamelle même si on ne fait pas partie des types cuits. Et un joli feu de cheminée, pour réchauffer l'ambiance (est-ce vraiment nécessaire d'ailleurs, mais ça décore au moins).

Les personnages :
- Tantine, normal quand on est propriétaire des lieux,
- Mrs "Nabab", paumée pire qu'en terre anthropophage, étant donné  qu'elle tourne plutôt au sirop qui  fait dormir qu'à  la cuvée de l'année.
- Balstrode, le  vieux marin
- Boles, le pêcheur viré méthodiste
- Les deux nièces de Tantine, en chemise de nuit (avec un bout de châle crocheté maison pour paraître plus décentes... mais plus tartes aussi), elles pourraient être siamoises, l'une ne faisant rien sans que l'autre la suive (aux chiottes, l'une fait;;; ce qu'elle a à faire... l'autre s'essuie, certainement !)
- Keene, le pharmacien
- Peter Grimes, "l'Anglais volant" de cet opéra.
- Hobson, le voiturier
- Ellen, la copine de Peter
- Des marins pour faire le choeur

Au lever de rideau, Tantine est en train de faire entrer la vieille bique de Mrs Sedley (Nabab), en lui signalant qu'elle ne va pas tarder à recapsuler les canettes, donc si elle pouvait la jouer (ou chanter) court... ça l'arrangerait bien. La vioque explique que le pharmacien lui a donné rendez-vous pour dix heures et des pruneaux, elle n'osait pas rentrer, mais a failli être emportée par une bourrasque et demande si elle ne peut attendre que le déluge se calme. Tantine soupire que ça va lui faire du tort quant à son estaminet, mais en bonne fille accepte, non sans lui avoir conseillé de se planquer le plus possible, ça pique les yeux.

Entrent à leur tour le vieux Balstrode et un pêcheur, qui ont du mal à refermer la lourde, pas qu'ils soient déjà imbibés, mais ça zèfe plutôt sévèrement dehors, et la flotte insiste pour se mettre au chaud également.
"Purée de patafiole de temps de mes d... !
- Ahem ! - lance Tantine avec un coup de tête vers la vieille bique planquée au milieu des caisses  (entre cageots, on se comprend)
- A bin mon colon ! Si je m'attendais à la voir...ça risque d'être festif ce soir !
- Elle attend Ned (le pharmacien) il est préposé à l'entretien de la "bécane" (y'a du boulot !)"

Balstrode réclame son pichet, Tantine rechigne un peu, mais, vu qu'une autre troupe fait son entrée, elle ne va pas faire sa "mijotée"! De l'oseille qui rentre, c'est toujours bon à prendre, n'est-ce pas ? Ces sagouins ne font d'ailleurs pas gaffe et tardent un peu trop à fermer la porte, résultat : coup de vent et un carreau de pété ! (Rappelez-moi où ça se passe, que je fasse un grand détour, si j'avais à croiser dans le secteur !). Boles fait partie des nouveaux arrivants, (tellement un temps de chien, qu'il préfère perdre son âme au sec que finir explosé sur les rochers).
Tantine fait mentalement le compte de ce que ça va coûter, pendant que ses "nièces" descendent, tirées du lit par tout ce tintouin.
"Au s'cours !On va boire la tasse !
- Comptez là-dessus pour que je joue David Hasselhoff* pour vous tirer du bouillon ! Tu ferais bien de revoir tes "liens familiaux" Tantine, valent pas un pet de lapin celles-là !
- Tu t'es levé du pied gauche que t'as fiché dans le guano en plus en te levant ce matin ? T'es bien content de les trouver mes nièces pour taper le carton !" (Que ça ?! Moui... si elle veut...)

Pendant que les nièces ont leur crise de nerf (le vent des fous, c'est pourtant dans ma région...mais avec la météo déglinguée, on n'est plus sur de rien !), la vieille Nabab est en train de se demander ce qu'elle fiche bien dans ce bouge, alors que Boles le méthodiste tangue dangereusement (voilà ce que c'est quand on fait abstinence, ça donne vite un coup derrière les oreilles, si on touche à la gnole !) et avance, mains en avant, avec la ferme intention de peloter une des nièces. Tantine flippe qu'il lui esquinte sa marchandise mais Balstrode la rassure : dans son état, il n'est pas bon à grand chose , il est même capable de la rater et de finir dans son élan, sur les genoux osseux de la vieille bique planquée... enfin ça... c'est "ma" version évidemment.
Avant que ça n'arrive il chope le type et le fait asseoir, histoire qu'il "décante" un peu.


Le choeur approuve pendant que la porte s'ouvre à nouveau et que le pharmacien Keene entre plié en deux pour éviter de finir en décoration de façade. La vieille Nabab lui saute sur le râble avant qu'il ait eu le temps de dire "ouf" et lui demande si le voiturier est enfin arrivé avec ses médocs. Comme Keene répond qu'il y ait intérêt à ce que le type ait appris la brasse coulée à ses canassons, vu que la route est inondée, elle fait sa crise et veut partir tout de suite de ce lieu de débauche. Petit problème... si elle veut ses pilules qui rigolent, il va falloir s'asseoir sur sa pudibonderie et attendre "calmement", sans pousser sa gouallante..

La porte s'ouvre à nouveau (ils auraient mieux fait de ne pas en mettre, vu qu'à chaque fois, elle est sur le point de se retrouver dégondée avec la tempête, ça économiserait du bois...et des tours de reins pour  tenter de la refermer) et cette fois-ci, Peter Grimes apparaît. Il est le seul à snober le ciré jaune canari et essore consciencieusement son pull tricoté mimine en secouant sa tignasse comme un Terre-Neuve après un bouillon.

On peut dire que ça plombe l'ambiance d'un coup son arrivée échevelée ! La vieille buse s'évanouit, les nièces sont à deux doigts de sortir le pieu et le collier d'ail, et tous les autres s'écartent comme si le type sentait le poney pas étrillé depuis trois ans. Il faut dire que son discours fait soupçonner qu'il a paumé quelques neurones dans la tempête, il parle de Grande Ourse, de Pléiades, d'horoscope, de remettre le compteur à zéro... A se demander s'il n'a pas fait un détour par la réserve de tord-boyau de Tantine avant d'entrer par la grande porte.. En plus il hurle, comme s'il avait encore à couvrir les bruits du déluge à l'extérieur ça fiche les jetons !

Boles cherche la bagarre en essayant de s'approcher de lui pour lui ficher son missel sous le pif mais Peter l'envoie valser d'un revers, l'autre tente un lancer de litron en réponse mais le vieux Balstrode lui balance un coup sur la pogne qui fait exploser la bouteille par terre.
Tantine demande de l'aide, ça va finir en baston et qu'est-ce qui va trinquer ? Ses meubles évidemment ! Histoire de changer de sujet, tout le monde entame une bonne vieille chanson de marins, que Peter se charge d'ailleurs de bien ruiner en changeant les paroles.

Une fois cette foire d'empoigne évitée de justesse, tout le monde semble un peu calmé et c'est ce moment que choisit Ellen pour faire son apparition, accompagnée du voiturier et du gamin de l'asile de pauvres (rôle muet) Hobson, le voiturier, annonce qu'ils ont presque dû nager (j'avais pas tort pour les chevaux donc !) parce que le pont s'est fait la belle et que sa charrette n'étant pas homologuée  "barcasse", ça  a été plutôt  rude.
Tout le monde entoure les "naufragés" pour les réconforter. Tout le monde... non, Peter n'attend qu'une chose, sa barrer illico le môme récupéré, histoire de ne plus voir ces faces de pets. Il chope le marmot par la main, et sort pour lui faire découvrir sa nouvelle maison, ce qui fait d'ailleurs bien rigoler les fiéleux... (un "home sweet home" avec ce bredin, faut s'attendre à tout, même au pire !)

Le rideau tombe sur le type en train de braver la tempête avec le gamin en remorque, alors que les médisants lui balancent des joyausetés, mais une fois qu'il est loin... au cas où il voudrait répondre d'une manière "musclée" à ces attaques (facile de critiquer quand on a de la marge pour se planquer en cas de pépin !)

Bon, j'ai fait mon boulot pour la fin de semaine, je vais pouvoir vous laisser lire tranquilou...moi, je ferai évidemment du tourisme chez vous, comme d'habitude. Bonne fin de journée et surtout bon week-end... à plus...

La dragonne

*Le David Hasselhoff de la voiture qui cause et fait "zioooon, ziooon..." avec ses phares...K2000, celui également d'Alerte à Malibu (déjà plus dans le ton pour notre allusion à un sauvetage en mer)

Publié dans Britten

Commenter cet article

Christine ... 05/04/2007 02:54

Bon ... pour prendre mon temps ... j'ai pris mon temps !!! Mais en bonne Christine que je suis, je ne fais rien à moitié !!!La difficulté, dans mon cas, est de se souvenir des premiers épisodes ... mais ça fait travailler ma mémoire !! Merci Dragonne !!!Je tente la suite ... mais je sais déjà que je n'irai pas jusqu'au bout ce soir !!!Gros gros bisous et merci pour ce moment de détente très agréable !!

Sieglind 05/04/2007 09:18

Allez, faut savoir se ménager et les articles sont à demeure donc... on y va à son rythme, ne t'essoufles surtout pas les neurones hé,hé.Bises et bonne journée.

Véro 27/03/2007 00:17

Oui Franky... il faut qu'elle sorte de sa tannière. D'ailleurs le WE s'est passé... OuhOuh Dragronne.... Franky te le demande gentillement. On est avec lui. C'est vrai que tu pourrais nous faire un livret inédit. Bisous;
Véro

Sieglind 27/03/2007 10:28

Mais je suis sortieeeeuuuuu ! M'enfin, pour le livret... faudra du temps, difficile de surpasser les "maîtres" hé, hé!Bises Véro

Francky 26/03/2007 19:32

Hello Dragonnilla ! Je ris car tu m'as laissé un tas de commentaire aujourd'hui sauf sur le dernier article où je t'invitais à écrire un nouvel opéra ;o)) Tu as zappé volontairement ou bien ;o)))))
tagada tagada tagada, je reviens à la charge !!! lol
Tu ne vas pas t'en tirer comme ça, comme si tu n'avais rien vu, ce serait trop facile... gnark ! gnark ! gnark !
Gros bisous et bonne soirée ♥

Sieglind 27/03/2007 10:31

Sauf,que tu avais commenté trop tôt, j'avais laissé ma trace avant hé,hé ! Je sais...j'ai noté pour Didon... Bon, c'est sur qu'il vaut mieux que tu aie lu chez toi, parce que ma réponse ici le lendemain ça risque de te conforter dans l'erreur !Bises mes garçons et à plus

clicclac 26/03/2007 19:09

Quelque part tu es une fameuse psy qui nous choutte une fois par semaine sa dose bienfaisanteBises

Sieglind 27/03/2007 10:31

Ne dis pas ça !Je vaisavoir l'ordre des médecins au train ! Bises Clicclac et merci pour le compliment.

Alain - anjalika 26/03/2007 13:46

Coucou Dragonne !!!  pas de soucis pour les retards…. Puisqu’on a perdu une heure, voici la cause des retards !!
Avant de repartir tout à l’heure, mais pour moins longtemps, et pis youpppiiiii je serai en vacances la semaine prochaine, en vacances certes, mais pour remettre en état le jardin ! Beau et sain programme ! s’pas ?
Hi hi l’histoire de faire du « tort au commerce de l’estaminet », ça me rappelle une certaine coupe de cheveux roussis et la coiffeuse qui voulait remiser la cliente au fond de la cour !! mdr 
Un méthodiste qui pèche …. « schoen …les nièces mais jeûne et abstinence !! »  Il nous fait le coup du dévot de Molière… Mais sur ce coup-là, il ne mérite pas le pardon ce donneur de leçon !!
L’ambiance de certains passages de cet acte me fait penser au film   « les Révoltés du Bounty » !!
J’essaierai pendant les vacances de faire un saut à la médiathèque, puisque je suis abonné, afin d’emprunter quelques œuvres !
Une info, au cas où cela t’intéresserait : Britannica Encyclopeadia vient de sortir un volume sur l’opéra. J’ai souscrit à l’offre par curiosité, 54 euros au lieu de 72.5 dans 2 mois. 
Bises et bonne semaine Dragonne et à bientôt  

Sieglind 27/03/2007 10:33

Incident chez la "merlande" hé,hé...c'est vrai que ça me rappelle aussi quelque chose !Pour la médiathèque, dire que celle du coin attend encore mon inscription pfff !Bises et bonne semaine Alain