Préparation vacancières, ça occupe

Publié le par Sieglind

Bonjour !

Evidemment, il fallait que je ne fasse pas mentir l'adage  - enfin, vous le prenez comme vous voulez hein ? En tout cas c'est l'adage de tous ceux qui me connaissent - rengaine donc selon laquelle la dragonne est "maledictionnée" pour tout ce qui touche à l'informatique et ce, quoi qu'elle décide de faire ou de ne pas faire.

Là, entre parenthèses, j'avais décidé de ne rien ficher  - (ça, on va dire que ça sort de l'ordinaire !) - et de remettre la lecture chez les potes à mon retour (neuronale, pas physique, vu que je n'ai pas bougé de l'antre cette fois ci) - dimanche soir, ou ce matin dans le pire des cas. Et bien, pour plagier ce cher Coluche, vous connaissez pire, j'vous balance "plus pire" !

Aucune connexion chez bibi (et je dis bien chez bibi, puisque les autres membres de la tribu réussissaient à avoir une "fenêtre" sur le monde du net) si c'est pas du manque-de-bolisme ça !!! Donc, mes belles résolutions de vous lire dans un temps raisonnable, et surtout de balancer quelque chose en article, entre deux piles de "trucs-choses" à retenir sur la liste de ce qu'on va bien pouvoir fourguer dans les valoches pour notre départ "incessamment-sous-peu".

Parce que je ne sais pas si vous êtes au courant, mais dragonne et son tendre et cher se carapatent en fin de semaine, et ce pour une vingtaine de jours en... Ecosse ! Je sais, je vous ai habitués à baguenauder dans des patelins avec quarante-douze degrés à l'ombre et crâmage de tignasse en prime, mais là, on va taquiner du pull torsadé et des grogs "enwiskysés" parce qu'aux dernières nouvelles, on risque de se peler "légèrement", vu que la saison dite estivale chez eux, ça démarre plus tard (si ça démarre d'ailleurs, j'ai un doute comme Descartes).
En bref, au menu - (façon de parler, parce que j'envisage les rations de survies, la bidoche court-bouillonnée à la sauce mentholée... je vais éviter et la panse de bêlante farcie aussi, ça sert des fois de ne pas boulotter de viande hein ?) - à l'ordre des réjouissances préparatoires valinesques, nous aurons donc :

- trucs à se mettre sur le dos (ou les miches) en rapport avec le climat des joueurs de cornemuse, même s'ils sont habitués à la jouer "truc-au-vent" (selon la légende) avec leurs kilts, on n'est pas téméraires au point de se taper la crève, ça serait un comble.Partir du caisson et se retrouver fantômes clandestins sans papiers dans un bled causant bristish (et encore avec un accent à couper au couteau !) ça serait pire que la damnation éternelle du fantôme de Canterville, vu que votre servante serait infoutue de déballer trois mots de suite dans la langue de Willie, à moins de m'attacher à dragon en cordée avec la fameuse chaîne dont les draps de lits ectoplasmiques sont attifés, histoire de l'avoir toujours sous la main pour qu'il serve de traducteur simultané
- Autres "trucs" vestimentaires, du genre ciré de marin-pêcheur, parce qu'il paraît que c'est toujours bon à prévoir ; flotte, crâchin, bruines, averses... je sens que la belle plante que je suis n'a pas fini d'être arrosée ! (si je compte sur les autres pour me lancer des fleurs, hein... autant s'en balancer soi-même !) Mais ça, c'est broutille, rien ne m'arrête et surtout pas la flotte ! (Charentaise ascendant bretonne, on maîtrise, croyez-moi !)
- Papelards divers, nonobstant le fait de ne pas oublier les "offifciels", comme le circuit qu'on a bidouillé et sorti à l'imprimante, les guides variés, mon carnet d'adresses, si je veux envoyer des nouvelles du front à la famille et aux potes (ça m'est arrivée et on n'est pas dans la m... ouise quant on revient et qu'on donne la carte postale de la main à la main, vu qu'au moment de la poster, peau-de-balle et balai-de-crin pour se rappeller de l'adresse (je sais, ça paraît.. "trop", mais je préférais encore ça que de prendre l'excuse qu'on n'avait pas eu le temps, que la levée du courrier est faite tous les trente-six du mois dans ces régions ravitaillées par les colombes du Sénégal et à dos de mouton ! (je délire, mais mentir, pas trop mon style, ça se voit tout de suite en plus !)
- Trousse avec "tapins" (pansements, rustines chez ma mémé) pour soigner nos graves blessures de guerre (on passe par les Highlands, quand on voit ce qu'ils ont fait à ce cher Braveheart, vaut mieux être prudent n'est-ce pas?) et surtout capitonner nos ripatons parce que nous connaissant, on risque d'arpenter pas mal les sentes et chemins ruraux, le soir, ça va pulser dans les croquenots !
- Linge de rechange, parce qu'un slip pour trois semaines, je crains la menace sanitaire de cinquante-treize sur l'échelle de leur blair sinon. Trousse de toilette (toujours pour éviter la menace sanitaire), sans trompe-couillon (maquillage) vu que se beurdoirer de khol et mascara pour les ovin, caprins, équins... humains même, locaux, pas envie, j'suis en vacances même question sexe à piles !

Enfin, je ne vais pas vous apprendre à faire votre valoche (vaut mieux d'ailleurs !) et vous vous doutez qu'évidemment, rien fichu, même pas ouvert la fameuse valise pour vous dire ! Donc, reste de la semaine consacrée exclusivement à la lecture chez vous et surtout à tenter de regrouper en piles stables toutes les choses sélectionnée "intelligemment" pour tenter de les faire rentrer dans c'te satané barda. Là, ça va être du sport ! Choix un : je saute à pied joints dessus jusqu'à ce qu'elle crie grâce (ou me balance au plafond, vu ma capacité musculaire, je mise sur la valoche, lucide !). Choix deux : on part une main devant et une derrière et on verra sur place (pas top, je crois qu'on va biffer, rien que pour éviter de faire pleurer les yeux au porte-feuille!)

Autre petite chose, je risque, comme l'année dernière de me désinscrire temporairement chez vous, pour éviter d'avoir une boîte aux lettres mise sous orbite après explosion, vu la somme de messages qui risquent d'y fermenter jusqu'à mon retour (déjà, trois jours : 60 messages alors imaginez...) Tâchons, et pas comme l'année dernière, de simplement n'oublier personne quand je me réabonnerai chez vous ! Sinon, un petit coucou suffira pour me rappeller à l'ordre (je sais... j'ai l'air d'une tête de piaf, mais j'en ai aussi la chanson !) Mais ça, j'attendrais la fin de semaine, sinon je ne vais pas recevoir vos articles et j'ai encore de la marge pour vous lire tout de même.

Sur ce, je file me caler les dents creuses, commencer un petit rangement ménagesque (histoire de déplacer la poussière, suivant mon habitude) et faire deux ou trois trucs de ma fameuse liste préparatoire... et ça me gonfle déjà (j'suis une fervente adpete de la téléportation Star-Treckienne).A toute pour aller lire ce que vous avez courageusement pondu pendant mon absence de cette fin de semaine (ça, ça risque de me prendre un peu de temps, soyez patients !) et bonne journée.

La dragonne

PS: Evidemment, vous connaissez la manoeuvre en cas d'urgence, si je vous manque trop (on peut rêver non ?!) vous aurez matière à "compenser" dans mes archives, je vous fais confiance.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Véro 16/06/2007 10:30

Cette description me remène à la réalité. Chez nous aussi c'est pou bientôt. J'ai été absente pour cause d'examen. Mais ton départ va me permettre de rattaper mon reatrd. Ouf. Véro

Sieglind 08/07/2007 09:40

Donc... c'est que du bon alors ... Bises vous-deux et j'espère que vous avez rattrapé plus que moi, je commence juste pfff !

Aduna Fael 14/06/2007 23:49

Comme le départ semble imminent, je viens ici te souhaiter de bonnes vacances, éclate toi bien avec les fantômes ou les highlanders (comme tu veux) et reviens nous en pleine forme, hé hé hé !!!
Gros bisous, Adû

Sieglind 15/06/2007 09:22

Merci et comptes là-dessus ! J'espère m'en ficher bien les mirettes et les oreilles (j'aime bien la cornemuse, mine de rien hé, hé)Bises Adü

Alain 14/06/2007 19:39

Coucou Dragonne !! avec retard .....
Tout d’abord je te souhaite de passer de bonnes vacances chez donc l’ami Ness, j’espère que tu pourras le photographier, car j’attends un reportage sur la bête!! 3 semaines de repos bien mérité après tes déboires informatiques.
J’ai l’impression que tu attires les bugs informatiques !! ou alors que Dragon t’a refilé un bourrin avec des virus en mode veille !!
Bises et à bientôt la semaine prochaine je serai absent donc pas de blog et donc tu ne seras pas noyé de ma part de mails !! sinon tu pourras toujours aller dans des cyber-zincs ou cyber-coffee chez la Marie Stuart pour vider ta boîte aux lettres. 

Sieglind 15/06/2007 09:21

J'avais déjà causé du cousin... mais là, j'aimerai une prise sur le vif hé, hé.Je crois plutôt pour mes ennuis informatiques que j'attire ceux-ci, comme tu le dis... dragon a fait le ménage au complet (du moins... c'est ce qu'il m'a dit hé, hé)Bonne fin de semaine et à bientôt donc Alain

Francky 14/06/2007 19:32

Bon vent et à bientôt Dragonnilla ;o))

Sieglind 15/06/2007 09:20

Pas trop, ça risque de défriser les moutons écossais sinon ! Bises mes garçons

:0091: lili :0010: 14/06/2007 14:00

je me sens avec une auréole aujourd'hui, je ne t'ai pas tagué, j'ai eu pitié de toi devant ta masse de boulot. sinon tu y aurais eu droit et là sans pitié, hé oui je sais mon grand coeur me perdra...
bonne après midi, nous sommes sous la pluie douce idéale pour les plantes. Big bisous

Sieglind 15/06/2007 09:19

Surtout que je crois bien que je l'ai fait ce petit devoir... faudrait vérifier... Bises et merci, ta grandeur d'âme te perdra ma belle hé, hé.