Suis toujours là... pas de bile !

Publié le

Bonjour

Ne pensez surtout pas que je suis dans les choux, ou pire encore, transformée définitivement en Elfe des bois donc incapable de trouver un clavier azerty correct dans la cité impériale d'Oblivion(le jeu vidéo, c'est le mal j'vous dis !). Le pire, c'est que j'ai toutes les peines du monde à trouver du temps pour vous lire également, ça, ça me saoule !

Le fait est que là, j'suis "légèrement" (euphémisme) débordée pour rester plus de vingt minutes à cogiter sur quoi que ce soit (lyrique ou non) à vous filer sous les chicots . "J'esslique" pour les saint-thomasiens* indécrottables (là, j'ai su prendre plus des vingt minutes suscitées, pour une fois que je ne commence pas une journée façon boule de flipper, j'en profite) comble de la gageure, je vous file tout de même des liens musicaux ou autres, histoire de bien encombrer l'espace encore une fois.:

Cette année, la réinscription au body-taekwondo fut festive, et pour cause ! Notre professeur est victime de son professionnalisme (il ne saurait s'en plaindre remarquez) et se récupère de nouveaux adhérents, tant est si bien qu'on devrait pousser les murs pour gagner un peu d'espace ; déjà qu'on bouge pas mal pour exsuder sévèrement, c'est pas la promiscuité qui arrange les choses, on sort de là, trempés comme croûtons en bouillon de poule (on sent presque pareil remarquez)  et c'est un joyeux bordel.
On mise sur l'acquisition prochaine de notre propre local pour gagner quelques minutes en fin de cours, la salle de début de semaine étant occupée par d'autres clubs que le notre, sauf que (il y a souvent un "sauf que", comme il se doit) elle sera plus petite; on va nous surnommer "les sardines taekwondiennes".

A noter la présence de ma gamine à l'extrême droite, c'est votre servante qui tentait de jouer les Doisneau (moui, note sur le frigo : réviser le chapitre sur la  modestie dans mon manuel du savoir-vivre en société)

Tout ça est très beau, mais ça fait des cours supplémentaires auxquels assister et surtout, cette année, on va participer à l'Open International de Toulouse (c'est ça la gloire !) donc, surcroît de séance de répétition pour mémoriser en détail la choré de notre démonstration. Et cette manifestation arrive à grandes enjambées sept-lieuetesques, le 24 de ce mois (vous dire qu'on est à la bourre, point n'est besoin de le signaler)
Tiens, du coup, je vous file le lien du site, l'album photo de nos cours y étant plus que complet que les quelques clichés que j'ai balancé ici, allez y faire un tour (cliquer sur BODY-TKD à droite pour y accéder)**

Bon, ça c'est pour le corps sain, mais ne pas oublier l'esprit (sans majuscule et sans t à sain, suis pas une déesse, enfin je ne crois pas...). Encore et toujours des acquisitions, des lectures, en gros plein de trucs à lire ou voir pour satisfaire ma sempiternelle curiosité.
Quelques exemples pour "alourdir" mes étagères avec de nouveaux DVD "classiques" : les frères Coen  l'intégrale de ce qu'ils ont produit, celle de Hayao Miyazaki ,  tout ce que je peux trouver sur Anna Russel   dont ça  (désolée pour l'anglais obligé, que je ne maitrise pas du tout, mais on pige tout de même le ton général du discours) pas grand chose hélas, je n'ai trouvé qu'un DVD de son concert d'adieu pour l'instant)  et  Victor Borge
Ajouter un peu de lest par quelques bouquins de Austen   et Gaskell.   Là, j'ai quand même tout ce que j'ai pu trouver traduit en exagonien.
Ne pas oublier la réception de la commande d'un nouvel opus de mon cher Brasey  déjà cité ici pour son petit cadeau que je garde précieusement.
Ma notion du classique ne se base pas essentiellement sur la musicalité vous vous en rendez-compte et a son classement spécifique, "classique" a un sens très large chez bibi.

Des bidouilles également (serpilléresques cette année, marre de mes anciennes frusques, je réorganise ma garde-robe en conséquence ;  au menu, tenue quasi empire avec... bottines de motard (j'adore destructurer des tenues trop... prévisibles ou "politiquement correct". Rajout de sequins ou rocailles diverses (les tubes de gel coloré spécial tissu, c'est pas mal non plus) sur des fringues tristounesquement noires..

Là encore marre qu'on nous impose un gamme de coloris à se suicider au yaourt périmé, tout ça parce qu'on aborde les deux saisons où l'on se doit de jouer les oignons à plusieurs couches et qu'il faut respecter la tonalité générale, que ça soit en ce qui concerne le prisme coloré ou le mental en hibernation du plantigrade des cavernes... Et c'est sans compter que ma tranche d'âge m'imposerait - je dis bien m'imposerait, si j'étais du genre à ne pas faire tache dans le décor ambiant - m'imposerait donc de ne porter que des couleurs passe-partout, couleur muraille ou respect des tendances judéo-chrétiennes comme cette espèce de mauve violacé du dernier chic pour celui qui a toujours le Nouveau Testament sous la pogne et veux faire de l'empathie avec Jean-Claude et sa Passion, évidemment, la période "sylvestre" pique plus les yeux, mais me fringuer en conifère garni ou en rouge pétard, c'est pas trop mon truc non plus (et se trimbaler avec une batterie pour alimenter la guirlande de loupiotes clignotantes, même si j'ai de nouveaux muscles, ça fatigue tout de même un peu).



A ce propos, j'ai un pote qui tenait un magasin de frusques et qui ne s'est jamais remis du fait que les vieilles peaux s'arrachaient les imprimés léopard ou bêtes exotiques des bois  pensant que ça, une tonne de ripolin sur la truffe et trois quintaux de colifichets pour faire bonne mesure allaient leur ôter des épaules quelques décennies (déjà, à mon avis, la bimbeloterie et le trompe-couillon, sous le poids, ça les ferait plutôt se voûter sous la charge)...
 
C'est pour ça qu'on est potes sans doute, j'aime po les bijoux, me maquille tous les trente-six du mois et fuis comme la peste tout ce qui ressemble de près ou de loin à Jane de la Jungle   en ce qui concerne les fringues, sans compter que lorsqu'il avait encore son magasin, il se faisait un malin plaisir de me faire essayer toutes les tenues plus qu'improbables  qu'il avait reçues ... surtout quand la nana qui entrait peu après demandait évidemment le modèle que je venais d'enfiler avec peine (à cause du fou-rire, pas de la taille je précise), là, plus qu'une solution, le plus atteint par l'hilarité se précipitait dans la réserve, histoire de se calmer un peu et de ne pas faire fuir une acheteuse potentielle, alors que l'autre se bouffait les joues et épongeait ses yeux larmoyant en tendant le cintre garni à la téméraire.



Deux ou trois autres projets en tête, touristiques ceux-ci, (j'vous en parlerai plus tard, on va de plus en plus loin avec mon doux et tendre, si ça continue, prochaine étape, la face caché de Sélène ou la planète rouge... on se tâte encore...)

Donc, vous constaterez que j'ai tout contre moi (m'enfin, je le veux bien) pour être absente ici et même sur le Net en général en ce moment... Dès que le calme reviendra, vous aurez de mes nouvelles  plus régulièrement. D'ici là, bonne continuation, ou suivez mon exemple et bougez (mentalement ou physiquement) je vous laisse le choix (libre arbitre tant décrié par les institutions morales mais toujours revendiqué, on ne serait pas humain sinon)

A bientôt

La dragonne.


* les ceux qui sont du même bord que le type qui ne croyait que ce qu'il voyait et en arrivait même à ficher ses didines - (et pas Didyme, ça c'est l'autre pseudo sous lequel il est connu) - dans les plaies du pov'type qui s'était fait clouer tel hibou sur porte d'étable. Voilà une chose qu'est bonne pour choper la gangrène ça, les lave-mains devaient pas foisonner aux portes du désert à l'époque (depuis non plus d'ailleurs, mais on a les flacons de gel anti-bactérien, très tendance en ce moment). M'enfin ce que j'en dis... étant donné que Sauveur (autre pseudo de JC, étant donné qu'il était juif, c'est la traduction de son p'tit nom d'amour) était déjà mort, il ne risquait plus grand chose. Sa Passion a été initiatrice de bien des plaisirs musicaux par contre (ne surtout pas revenir à ses premières amours, s'pas ?). D'autres exemples musicaux, ici, et encore par ici.

Petite aparté, suis non croyante, mais mon éducation a laissé des traces, rarement collable sur le sujet et ceci a son utilité pour ficher les marchands-Jéhovah hors du Temple-périmètre-de-mon-chez-moi. Me tiens au courant des dernières nouvelles du front et je viens de me rendre compte que ce cher Benoit aurait mieux fait de se mordre l'intérieur des joues plutôt que de sortir cette énormité (selon moi, évidement, tout est subjectif) et ce pendant son p'tit laïus de Pâque : "La résurrection de Jésus n'est ni une théorie ni un mythe. C'est le fait le plus significatif de l'histoire"... Pas de commentaires !    

** Avis donc aux intéressés, si vous passez par Toulouse à cette date, allez faire un tour du côté du petit palais des sports, vous m'y verrez (m'enfin avec les jumelles appropriées, c'est un peu plus vaste comme local que le notre)

Publié dans Post-its sur le frigo

Commenter cet article

Alain 26/10/2009 12:01


Se fringuer en conifère garni ou en rouge pétard… C’est déjà Noël ?


28/10/2009 07:38


Tu sais... moi et le calendrier... hé, hé... Bonne journée mon grand, à plus chez toi


:0091: :0010: :0085: 26/10/2009 11:38


...elle est passée..la dragonne ....coup de chaleur dans les commentaires...lol...grand merci mais ne te donne donc pas toute cette peine...l'essentiel c'est que tu ailles bien...!! merci
merci....et bonne journée...


28/10/2009 07:39


J'ai surchauffé sur le coup il est vrai, et il va falloir que je m'y remette aujourd'hui... Pas de quoi, tout le monde me connaît, je fais si je veux...alors...


:0091: :0010: :0085: 22/10/2009 13:01


te souhaite une bonne journée


28/10/2009 07:40


Egalement, mais pas pour le même jour hé,hé


Morena 21/10/2009 13:47


Bonne chance pour le 24 !!

Et reviens-nous en pleine forme (mais vu ton style toujours aussi vif et fluide, je n'en doute pas une seconde)

Bisous :)


28/10/2009 07:41


Etonnemment je n'ai pas eu besoin de souhaits de ce genre dans mon entourage, j'ai géré ça comme une grande mais merci de l'attention ma belle


Louvre-passion 19/10/2009 20:49


Comme le dit un de tes commentaires, la vraie vie est plus importante que les blogs.
J'aurais donc une pensée pour toi le 24 à l'occasion de l'Open de Toulouse (pendant ce temps je serais en escapade à Bruxelles....)


28/10/2009 07:42


Moi qui disais justement à la fourmi que je voulais aller dans son patelin... toujours pas fait... Visite bien pour moi mon grand et à plus, chez toi !